09 décembre 2006

Mes belles-mères et moi

Belle : Un bien joli mot qu’ont fait rimer combien de fois les plumes d’artistes intemporels ou d’anonymes envoûtés ?
Mère : Nom commun si propre à chaque histoire, à chaque vie, empreint de générosité et de respect.
Pourquoi l’association des deux termes perd-elle soudainement de sa poésie ?
J’ai eu deux belles-mères dans ma vie, enfin deux que j’ai côtoyé suffisamment longtemps pour me faire une idée assez précise de leur personnalité.
On choisit la personne qui partage notre vie, mais pas celle qui lui a donné la sienne, et par deux fois je dois dire qu’à la loterie de la vie j’ai tiré des numéros assez hors du commun.
Bien que radicalement différentes, elles m’ont détestée toutes les deux d’à peu près la même force, et la sensation de leur arracher un bout de cœur en leur enlevant leur fils m’assaillait à chaque rencontre.
Ce n’est pourtant pas faute d’avoir été gentille, serviable, polie et souriante, comme me le conseillait le «guide de survie de la belle-fille en terrain hostile».
L’amour vous donne cette capacité à prendre sur vous et vous fendre d’un sourire alors que l’on vous fait les pires réflexions.
Parce que délicates et diplomates, ça elles ne l’étaient pas, elles.
«- Tiens mon fils, je t’ai préparé ton plat préféré, parce que je suis sûre que CarrieB ne t’en fait jamais !
- Bien sûr, belle-môman, ça veut dire quoi cuisiner d’abord ? Vous ne voyez pas qu’il dépérit à vue d’œil, votre fils, depuis qu’il vit avec moi?»
«Non mais c’est pas vrai, ne me dis pas que tu ne manges pas de fromage NON PLUS !
- Non, je ne vous le dirai pas, parce que ça fait 7 ans que je le répète et que là je commence à me lasser un peu»
La première était d’origine italienne, enfin il paraît parce que la seule phrase d’italien qu’elle ait jamais dite était «Si prega di spegnere vostri sigarettas» (ou quelque chose du genre qui signifie «prière d’éteindre vos cigarettes», alors qu’elle n’avait rien d’une hôtesse de l’air.
Quinquagénaire toute de Daxon vêtue, à la mise en plis soigneusement entretenue, elle brillait comme un sapin de noël, parée d’or de ses dix doigts à ses oreilles.
Assistante maternelle méthode télé-ou-je-délègue-à-ma-fille-de-16-ans, elle souffrait selon elle de sclérose en plaques mais était traitée uniquement par Temesta, anxiolytique puissant dont elle usait et abusait, et en presque 10 ans je n’ai pu constater aucun symptôme d’une maladie de fond plus sérieuse.
Elle m’a dit un jour le plus naturellement du monde que les médecins lui avaient diagnostiqué une schizophrénie.
Je pense qu’elle ignorait la signification du mot, sans quoi elle ne s’en serait sans doute pas vantée de la sorte.
Passant du rire aux larmes en un quart de seconde, agissant sous le coup de ses impulsions, elle était capable des pires folies tragi-comiques comme d’actes pathético-machiavéliques.
Elle jouait de sa maladie imaginaire, menaçait, exigeait, exerçait son chantage et son emprise sur son petit monde d’une main de fer, feignant à peine la naïveté.
Elle m’appelait «ma chatte» et je détestais ça, elle m’a pris tout l’argent que je n’avais même pas.
Elle a gagné la bataille, mais moi la guerre, le jour où je lui ai rendu son fils, qui avait pris le même chemin.
D’un spécimen à l’autre, j’avais fondé de grands espoirs sur la deuxième, sympathique, se la jouant «je veux être ta copine» et ne souffrant a priori d’aucun trouble mental.
J’ai émis quelques réserves par rapport à ce jugement lorsque j’ai appris qu’elle était «voyante».
Dire que ma rencontre avec son fils était prévue, elle aurait pu me contacter quelques années plus tôt, j’aurais gagné du temps.
Elle a bien essayé de me prédire des choses, je ne les attends plus, mais c’est sans doute à cause des ondes négatives que je dégage...
Jeune veuve, ou veuve joyeuse, elle s’était mise en tête de rattraper ses folles années en estimant subitement que ses enfants étaient assez grands pour se prendre en charge seuls (ce qui était faux, ndlb).
Plusieurs fois par semaine, entre autres, elle se parait de ses plus beaux atours, mini-jupe stretch léopard, top blanc moulant et ceinture dorée assortie aux chaussures.
Et au summum du mauvais goût la décoloration blonde méchée de rose, sans parler du maquillage à la truelle.
Elle allait se trémousser sur la piste du bar de nuit dans lequel j’étais barmaid en extra :
«-Youhou, c’est ma belle-fille !
- Je vous assure que je ne connais pas cette femme».
Grande adepte du whisky à toute heure, elle avait cette particularité de ne sortir qu’avec des hommes qui portaient le prénom de son défunt mari (pour éviter les bourdes?), et c’est d’ailleurs avec l’un d’entre eux qu’elle s’est remariée depuis.
En plus de ses talents de tireuse de carte plutôt douteux, j’ai découvert en elle une personne calculatrice, qui ne fréquente les gens que par intérêt, une mère indisponible et une grand-mère désinvestie.
Mais je dois reconnaître qu’elle cuisine très bien.
Surtout les plats favoris de son fils.
Enfin, avant qu’il ait goûté aux miens.
Mais il paraît qu’il en existe des variétés complices et aimantes, vous y croyez, vous ?

38 commentaires:

LOLO TAHITI a dit…

Carrie dans le rôle de bru, ça change...
Alors comme ça on nous a menti, en fait, LE DIABLE S'HABILLE EN DAXON !!!!
T'inquiète Carrie, tu seras belle-doche un jour toi aussi, tu nous feras des posts sur ta bru et ton gendre hein promis ?

Papet croûton a dit…

Adorables portraits d'adorables personnes...
Les rapports gendres / beldoches étant assez différents, je ne peux que rapporter cette formule de ma mère à sa 2° belle-fille : "C'était joli ce que vous portiez hier". Subtil, non ?

Sainte Ango a dit…

Moi la mienne je l'apelle la moche. Enfin on l'apelle même plus à force.
J'aurais une encyclopéde à écrire sur le sujet.
Elle a gaché nos mariages (le civil et le religieux), ma grossesse, la naissance, le premier Noël et le baptème.
Sans compter sa façon de m'espionner. De poser des lapins. De maltraiter son fils (mon ti mari) sur tous les plans possibles.
De nous menacer d'un procès pour avoir un droit de garde sur NOTRE fils.
D'avoir agit de sorte que ma mère doive faire un emprunt pour régler la part que eux avaient proposé de payer pour notre mariage.
De ne faire à manger que ce que tout le monde sait que je n'aime pas et son fils non plus.
De nous faire une réputation d'enfer dans tous son village.
De m'avoir fait rater mon allaitement.
D'avoir été la principal cause de mon embolie (j'ai juste été à deux doigts de la grande faucheuse).
D'avoir fait chier les infirmières de l'hopital pour savoir ce que j'avais fait de son fils et de son petit-fils pendant que j'essayais de vivre.
De menacer son fils de lui faire perdre son boulot devant un médiateur (très malin).
D'envoyer des mails à ma mère disant que je maltraite mon bébé.
De ne jamais avoir fait un cadeau à son petit-fils, ni pris de nouvelles ni quoi que ce soit qui montre de l'atention envers lui (et elle veut un droit de garde???), ah si, une fois, des habits de fille!!!!
Bon, vais m'arrêter là sinon je vais pourrir ton blog.
Mais m'en fous, sans eux, on est heureux, on réussit et de le voir de loin ça les fait chier!

MissQ a dit…

CarrieBelle, j eviens de me taper un fou rire immense en te lisant !
ta première belle-mère me fait penser à ma mother (même si ma mère et peut être pire encore)!

Pour ma part ma "belle-mère" jje l'appelle jolie-maman,même si elle nous a gaché notre mariage (personne de la famille à zom n'était là,... bref)Je dois dire que maintenant (8 ans après)je n'ai pas oublié mais j'occulte, parce que c'est une bonne grand mère !
et que je n'aime pas vivre avec de la rancoeur !

en tout cas merci j'ai bien rigoler !
kissssssssss

filou le zinc' ouf a dit…

un conseil fais comme moi : plus de nana (officielle, juste du fun) donc plus de belle doche !! la mienne était insupportable : éduc' montée en grade, elle a terminé sa carrière comme responsable de l'action sociale à la CAF du var, et se prenait pour une dolto locale : AU SECOUUUUUUUUUUUUUURS !! elle se mêlait de tout : de l'éducation de mes fils, de notre relation de couple, et s'est même mêlée de notre séparation........ enfin, du coup, en me quittant, mon ex m'a aussi séparé de sa reum : MERCI !!

pema a dit…

Excellent! Ton post, comme les commentaires qu'il suscite me font relativiser par rapport à ma propre belle maman dont le principal défaut est de radoter des histoires plus déprimantes les unes que les autres...
Je m'interroge quand même sur la position du conjoint dans toutes ces histoires...

Sainte Ango a dit…

Bah le mien il l'a envoyé paître sa génitrice et qu'est ce qu'on vit mieux depuis!

alexia a dit…

Moi j'adore ma belle-mère...elle n'a jamais su cuisiné, elle ne se rappelle même pas des anniversaires des ses enfants, elle boit comme un trou, elle ne pose jamais de question, elle appelle trés rarement...bref, voilà une belle- maman qui me laisse vivre ma vie tranquille et qui ne fout pas son nez là où elle ne devrait pas, à la limite c'est un miracle qu'elle se rappelle qu'elle a un fils parfois;)
I have the best mother -in-law ever!!;)

MissTortue a dit…

Jamais eu de problème avec mes belles-mères...
J'ai jamais croisé de vipères non plus...

Mais vu ce qu'on raconte généralement des unes et des autres, ça ne me gêne pas trop à vrai dire!!


:-p

misstortue a dit…

(il fallait comprendre: jamais rencontré ni vipères ni belles-mères...qu'est-ce que je m'exprime mal le dimanche soir, mazette!!)

CarrieB a dit…

@lolo : Carrie aux mille visages, ça sonne bien hein?
Et puis Daxon c'est moins cher que Prada, le diable est peut-être au RMI.
Moi belle-mère un jour? Des gendres, oui, des brus non merci ;-b

@papet croûton : Je n'ai même pas la chance d'avoir droit à ce genre de subtilités qui nécessitent une certaine finesse d'esprit

@sainte ango : La moche? Original, et effectivement il y en a à dire!
J'ai du prendre sur moi pour abréger, et encore j'habite à 500 km d'elle!
Il y en a pour qui gâcher la vie des autres devient une vraie raison de vivre...

@missq : A priori c'est donc une spécialité bellemeriale de gâcher les mariages!
Dans mon cas au moins c'est elle la jeune mariée!

@filou le zinc' ouf : Bienvenue! Bon alors plus de nana pour moi non plus, promis ;-)

@pema : Radoter des histoires c'est pas bien grave, moi c'est ma maman qui fait ça.
La position du conjoint? Euh, tiraillé entre les 2 je pense, mais le tout est qu'il soit assez intelligent pour faire la part des choses.

@sainte ango : Et s'il se sent mieux aussi comme ça, c'est qu'il a fait le bon choix, que vous avez fait le bon choix

@alex : N'empêche il a fallu que tu ailles jusqu'en Finlande pour la trouver cette perle rare!

@miss tortue : Rien n'est perdu encore...

lol a dit…

Hi hi, deux specimens les belles mères. C'est vrai que c'est une drôle de loterie.

frisson a dit…

Hi hi hi des sacrés spécimens, pas faciles à vivre, mais au moins tu auras des choses à raconter à tes petits enfants sur leur ancêtres. Quoique. Une arrière grand-mère en mini-jupe léopard, bon pour forger son identité ?

Em'z a dit…

BELLE-MERDE! :)) (vous lui dites ça en toussant, c'est fun!)

féekabossée a dit…

alors je crois que j'ai eu de la chance moi .... Deux belles mères aussi , et deux super jolies mamans !! comme les deux jolis papas d'ailleurs !! et je suis toujours en contact avec eux tous , des années après .... ils sont restés ma famille malgré les separations , j'ai vraiment de la chance !! que sera la troisième ? j'avoue avoir un peu peur après lecture de ce post ......

Muse a dit…

deux portraits que La Bruyère aimerait lire...moi je me suis régalée en pensant à la mienne, bavarde et teigneuse qui me traitait de feignant parce que l'Education Nationale me donnait autant de congé...Le nez dans ses confitures et ses conserves, elle n'a pas vu le moment où nous sommes séparés...

MissQ a dit…

et dire qu enous serons des jolies-mamans !
Pfff je sais d'avance que je serais une chieuse ...

alexia a dit…

P'tite histoire de belle-mère
- J'ai fait couper la queue de mon chien la semaine dernière car ma belle-mère vient samedi.
- Ah oui ? Je ne vois pas le rapport.
- ben si, je ne veux surtout pas qu'elle pense que quelqu'un est content de la voir!...

roussepoule a dit…

Je crois que c'est pas facile les rapports belle-mère/belle-fille. Meme lorsque tout se passe bien, il y a toujours des petites tensions, mais c'est le propre des familles n'est ce pas? Moi je suis assez indulgente avec les mamans mais c'est surement que je n'ai jamais eu des folles dingues comme belle-mère.
Juste une fois ou la mère de mon ex s'est proposé d'etre ma mère par procuration et de s'occuper de " mon cas pathogene "...J'ai eu la reponse cinglante et je ne la verrais plus.
Rester à sa place et avoir de l'amour, c'est pas evident tout ça..

CarrieB a dit…

@lol : Moi je préfèrerais gagner à Euromillions, à choisir ;-)

@frisson : J'espère avoir des choses plus passionnantes à raconter à mes petits enfants d'ici là!

@Em'z : Méchante oui, mais vulgaire non!

@ma fée : On dit jamais 2 sans 3 alors avec un peu de chance tu tomberas encore bien! L'essentiel étant bien entendu que tu trouves de préférence un homme merveilleux, quelle que soit sa môman.

@muse : Se regarder le nombril et critiquer les autres, c'est pas mal aussi dans le genre!

@missq : Je ne sais pas quelle belle-mère je ferai, mais en tous cas je serai toujours la mère de mon fils, ne souhaitant que son bonheur

@alex : Moi j'ai pas de chien, comme ça y a plus de doute possible

@ma rousse : Ca me fait penser que ma première belle-mère m'avait proposé de l'appeler "maman" : non mais ça va pas non????
Rester à sa place et avoir de l'amour, une des 2 propositions me suffirait déjà largement.

sardine a dit…

TRès excellentissime CarrieB, qui mieux que toi décrit ces rapports subtils, mélangés de "occupe toi de mon fils mais surtout jamais tu n'égaleras sa maman", "heureusement qu'il t'a il ne sait rien faire tout seul" assaisoné d'un "mais que tu es bête" quand par hasard tu as réussi à avoir une discussion sur un des arts qui te passionne et que tu lui apprends quelque chose qu'elle ne peut pas croire elle qui a tout inventé, surtout le fils du nombril du monde...bref, chère CarrieB, faisons attention, le syndrome de la belle-mère nous pend au nez...

jid a dit…

ma maman elle est très bien!!!

stefie a dit…

j'ai pas trop peur de la rencontre avec une éventuelle future belle mère... Par contre c'est le futur que je devrais un jour briefé avant qu'il ne rencontre ma mère !

a dit…

OUahou ... Dire que je croyais que ma belle mère Gourou était l'une des pires. Pour l'anecdote moi j'ai le droit au reproche de ne pas savoir aimer son fils. Je suis trop "attachée" l'amour absolu étant l'indépendance totale complétée par l'Amour de Dieu Via Saï Baba, Avatar Cosmique Indien. Vous comprenez pas ? Moi non plus mais l'essentiel est qu'elle vit en Inde 6 mois sur 12 et qu'en ce moment ... elle y est !!! L'autre d'avant était douce et aimante... nostalgie (de la belle mère pas du mari ;-))

Cookiemonster a dit…

Wow! Ca c'est de la belle-mère (je trouve aussi que le mot est mal choisi) qui fait peur.
Mon ex-belle-mère était pas mal non plus.
Du genre: "bon, comme tu le sais, Cookie, je fais une psychothérapie parce que tu m'as pris mon fils". Ah ouais, bon, Que répondre à ca? En attendant, c'est vrai son fils s'est comporté comme si j'étais sa maman. Classe.

Ma nouvelle...ben, elle regrette l'ex de copain. Rah, les belles-mères. Dire qu'un jour on en sera peut-être aussi....

Chris ... de Burgh a dit…

Il n'y a pas de mauvaises belles- mères, il n'y a que de mauvaises brus ... Je l'ai entendu un nombre incalculable de fois mais jamais je n'y ai cru ...
L'essentiel,c'est que tu sois heureuse avec celui qui partage ton existence, un point, c'est tout !
Bisou

CarrieB a dit…

@sardine : Le syndrôme de la belle-mère, ça rime avec grippe aviaire...je savais pas que ça pouvait toucher les poissons aussi

@jid : La mienne aussi !

@stefie : Facile, trouves-en un avec une mère pire que la tienne !

@pô : Pire que la voyante, la gourou ! Ouvre tes chakras et ça ira mieux ;-)

@cookiemonster : La psychothérapie c’était sans doute plus parce qu’elle était incapable de se détacher de son fils, facile de mettre la faute sur le dos de la belle fille. Je crois que je vais dire à mes enfants qu’ils me jettent des pierres si je deviens comme ça !

@chris : Ben voyons. C’est bien le genre de phrase philosophique de ton ex belle-mère ! Et pour le reste, c’est marrant que ce soit toi qui dise ça ;-p

shygefe a dit…

Bien moi, je n'en ai eu qu'une de belle-mère et je l'ai rendue avec le mari...
Entre nous deux cela n'a jamais été le grand amour. Je ne sais pas faire semblant et je n'ai jamais pris de gants pour lui dire quand ça n'allait pas.
Un peu comme toi, au début de mon mariage quand elle venait nous rendre visite elle disait à son fils : tu es tout pâle, tu as mauvaise mine... tu manges bien au moins ?
Sous ses airs mielleux c'est une méchante femme et je ne la regrette pas.
Par contre je pense que je suis une gentille belle-mère...!!! pas trop chiante, pas envahissante... ça serait bien que Barberine passe par là pour confirmer !

Josée a dit…

dur, dur, moi je suis aussi "belle-mère" mais je crois que tu ne changes pas parce que tu deviens belle-mère tu es déjà, avant, infecte, impossible à vivre, jalouse ou super chouette, sympathique, généreuse... En fin de compte CarrieB tu n'as pas eu de chance de ce côté là.

Papet croûton a dit…

Dans une vie antérieure, j'ai eu une épouse une féministe qui me parlait toujours de "La douceur féminine" (dont elle était un vivant spécimen).
Je trouve que certains échanges à propos de beldoches en donnent d'assez bonnes illustrations...
Comment se fait-il que gendres et beaux-pères n'aient pas - sauf cas rares - ces problèmes ?

PS : au cas où certain(ne)s ne l'auraient pas remarqué, j'aime bien provoquer...

richard a dit…

Et bien moi, j'ai plutôt des problèmes de beau-père. Par exemple, le mien je ne l'ai jamais rencontré, il est tabou. Quant à ma copine, elle ne supporte pas son beau-père (ceci explique cela)

Omo-Erectus a dit…

Simplement: si votre belle-mère vous déplait, eh bien changez de conjoint!

CarrieB a dit…

@shygefe : Barberine n'est pas passée, mais j'ai eu l'occasion de te rencontrer et j'aurais préféré mille fois avoir une belle-mère comme toi !(ceci n'est pas un message subliminal à Miro)

@josée : Difficile à dire puisque je ne la connaissais pas avant, mais je pense qu'une certaine jalousie femme/femme exacerbe les traits de caractère

@papet : Il ne faut pas confondre douceur féminine et naïveté...
Et pour les rapports gendres/beaux-pères, c'est sans doute parce que les hommes se posent beaucoup moins de questions ;-)

@richard : Ben voilà, un cas rare! Peut-être que c'est parce qu'il est connu, ou agent secret, ou parrain de la mafia, ça en fait des légendes à inventer à tes enfants!

@omo-erectus : On ne vit pas avec nos belles-mères, fort heureusement, mais avec leurs fils, que nous aimons suffisamment pour supporter leur mère, c'est dire!

barberine a dit…

je passais donc par là... et pense donc croiser la route de la mienne de belle maman... pffft ! la trouille que ça fout pas .... mise à part le fait que je ne peux pas la laisser prendre l'avion seule, ni la baillonner quand le demon de lara fafian l'habite, je dirais que rien à dire... ( de mal..) apars que j'aimerai bcp qu'elle passe noël avec nous parce qu'il nous manquerez vraiment quelqu'un... et puis qui va cuisiner le foie gras ?
carrie t'as pas de bol !!!!! vas y ! commande c'est le moment !

Em'z a dit…

un peu flippant le portrait sauce tatie danielle de la belle-mère! hein? (et tu vois carrie, j'ai même pas été vulgaire dans mon comment ;)

Mens a dit…

J'aime bien tes écrits, ton blog est bien fait, je te souhaite bon courage et bonne continuation.

Merci.

medlykos a dit…

CarrieB> c'est normal qu'elles t'en veulent tant, tu es un rivale pour elles, faudrait pas oublier que c'est leur grand amour qu'elles partagaient avec toi :))

Margaret a dit…

merci; je suis belle_ mère et belle-fille; grand-mère depuis 3 mois ; rien n'est simple ; il faudrait arriver à ne plus s'en faire ni à leur téléphoner ;bye ; pensez à vous simplement ; pas facile ;signé: maggie qui se prend la tête.