11 mai 2009

Ma deuxième petite entreprise

Vous vous demandiez peut-être si j’étais morte.
Eh bien, non, je suis toujours là, mais bien cachée (et là, selon, c’est explosion de joie, léger sourire ou haussement des épaules-de-toutes-façons-on-s’en-fiche-ça-change-rien-à-nos-vies, mais que je n’en prenne pas un à dire « dommage »).
Juste que je suis davantage présente dans la vraie vie que sur la blogosphère.
Ca existe, et même que c’est souvent plutôt bien, je vous assure (même si parfois…non rien).
J’ai bien conscience que ce blog est aussi actif qu’une fourmi sous tranquillisants (et ne vous amusez pas à essayer, c’est pas beau de faire du mal aux animaux, ni même aux insectes), mais je n’arrive pas à me résoudre à le fermer.
Je l’ai ouvert à l’aube de ma trentaine, et il m’a permis entre autres de passer ce cap de ma vie plus facilement, de me faire de vrais nouveaux amis, et de découvrir que je pouvais (parfois) écrire des choses intéressantes (à défaut d’en dire, d’autant que maintenant je suis blonde) et surtout que j’y prenais un plaisir certain.
En regardant un peu par ici, ce blog est un grand bric à brac, un peu comme ma vie, avec du tout et du n’importe quoi, du sérieux, du léger, des lectures, des expériences, des sentiments aussi.
Alors non, je n’arrive pas à placarder le mot « fin » en titre d’un post : « aboutthirty » fait un peu partie de moi et j’aime avoir cet espace de liberté à disposition pour y écrire ce que je veux quand ça me chante.

Et aujourd’hui ça me chante justement, ça tombe plutôt bien.
Plus de trois années se sont écoulées depuis l’écriture de mon premier post, je suis maintenant une grande fille de 32 ans qui a largement eu le temps de digérer sa trentaine.
Ce n’est pas encore le cas de certaines, et en particulier ma petite sœur (spéciale dédicace Alexia), qui cette semaine franchit à son tour la dizaine fatidique.
J’ignore s’il s’agit d’une coïncidence ou d’un genre de passage de témoin vers une autre étape de ma vie, mais cette semaine est aussi celle de la finalisation d’un de mes projets d’envergure : la création de ma propre entreprise.
Bon, je dois reconnaître que ça en jette un peu écrit comme ça, mais ça n’est jamais qu’une société à salarié unique, avec pour local une chambre d’amis reconvertie et redécorée pour l’occasion (en vert pomme et violet, ça ne se voit pas bien sur la photo, c’est trooooop meûgnon mais ça n’est pas le sujet).
Une entreprise de quoi, me demanderez-vous (ou pas, pour ceux qui continuent à n’en avoir rien à faire [mais que font-ils encore à me lire à ce moment-là ?]) fort à propos ?
Eh bien, je vous laisse deviner, ça n’est pas trop compliqué pour peu d’avoir suivi même de loin mes nombreuses péripéties professionnelles, mais interdiction aux chanceux (hum) qui connaissent déjà la réponse ou aux membres de la famille de l’organisatrice de participer, bien sûr, ce ne serait plus du jeu.
Et le gagnant ou la gagnante se verra remettre, heu…une magnifique Kineton personnalisée, un exemplaire unique de ma fabrication (mais la réponse n’est pas « création et commercialisation de Kinetons », évidemment, ce serait trop simple).
Donc voilà, à ma petite entreprise familiale va bientôt s’ajouter ma petite entreprise individuelle, alors je fais un appel à toutes les ondes positives, prières, danses de la chance, incantations vaudou, croisements de doigts et autres mots de Cambronne pour me souhaiter bonne chance dans cette aventure.
En fait j'en ai vraiment besoin pour compléter le pack motivation/compétences/relationnel/chance du kit-du-parfait-jeune-entrepreneur.
En parallèle, il m’arrive toujours d’écrire, même si ce n’est plus beaucoup par ici, et une des rares nouvelles sous mon vrai nom va être publiée prochainement en recueil, puis sera jouée par des comédiens (il y a même une rencontre prévue après la pièce pour échanger avec eux sur leur interprétation, j’ai hâte !).
Enfin dernière création en date : l’écriture d’une pièce de théâtre pour le spectacle de fin d’année d’une école (même pas celle de mes enfants) dont je suis plutôt contente, et dont j’attends également la représentation et l’échange qui suivra avec impatience.
On ne s’ennuie jamais au pays de Carrie ! Alors, une idée de l’activité de mon entreprise ? (propositions farfelues ne pas s'abstenir)


Et puisque j’ai commencé à écrire cet article le 10 mai, mais qu’à cette heure-ci nous sommes le 11, j’en profite pour faire de gros bisous et souhaiter un très bon anniversaire à ma petite maman, qui elle aussi entre dans une nouvelle dizaine que le respect dû aux jeunes filles de son âge m’empêche de citer ;-)

20 commentaires:

papet croûton a dit…

C'est vrai que tu te fais rare, mais si c'est par occupation extra-bloguistes, tu es pardonnée...
Bon, alors ? il y a pas mal de vert vif et de blanc dans le décor ; il me semble aussi avoir réussi à lire "Matière à négocier" ? sur le cahier...
Par déduction, je pense à une entreprise de production dans le genre Calisson d'Aix, mais à l'anis.
J'ai bon ? dis, J'ai bon ?

Anonyme a dit…

nooooon ne le ferme pas ce blog, je le visite de temps en temps et y trouve avec bonheur un nouvel article, garde ce lien avec nous connus et inconnus, peu importe on t'aime !
dana from massalia

Stéf a dit…

Bon ben j'ai pas le doit de participer au jeu, tant pis... mais j'te souhaite quand même plein de bonnes choses pour ce nouveau départ !!

et hors de question que tu le cloture ce bog, non mais !! il nous appartient un peu aussi, zut alors !

et un p'tit bisou à ta maman pour son anniv ;)

LOLO, Tahiti Herald Tribune a dit…

Coucou "Blondie"...
Pour être également PDG d'une entreprise mononucléaire (enfin j'veux dire que je travaille tout seul aussi à mon compte) je peux te dire que c'est un défi passionnant : tu peux viser des "croissances à deux chiffres" et t'augmenter comme tu veux, mais aussi tourner en rond sur des doutes et des baisses de motivation. Je ne peux pas non plus participer à la devinette puisque j'ai le privilège de connaître la réponse mais je te dis en tahitien "faaitooito" (prononce "faye-to-i-to") ce qui veut dire "bonne chance, bon courage".
Bisous à Madame la PDG, à ta soeur, ta mom, ton doudou, et tes pioupious...

Les élucubrations du vieux rouge a dit…

Mais oui comme le dit Dana : "Laisses ouvert".
Ta petite entreprise, ça ne serait pas de continuer sur papier ce que tu as commencé sur gmail ?
Qu'est ce que j'ai gagné ? le droit de rejouer où bien ...?
Bises
GR

CarrieB a dit…

@papet : Bon, alors, rechausse tes lunettes, sur le cahier il est écrit « matière à réflexion », c’est de l’artiste Ben, je suis fan (et en regardant bien tu verras que mon sous-main est de lui aussi).
Quant à la production de calissons, tu surestimes mes qualités culinaires je crois, mais avec du vert anis, du blanc et du violet j’aurais pu en faire à l’anis ou à la lavande, c’est une idée à creuser pour…les autres ! Question cuisine généralement je ne fais pas dans le délicat, plutôt de bons gros plats vosgiens qui tiennent bien au ventre !

@dana : Merci pour ces encouragements, mais c’est vrai que je me dis que mes quelques lecteurs mériteraient un peu plus que quelques mots de temps à autre, du coup la fermeture éviterait une attente inutile !

@Stef : Ah non, pas le droit ! Ben pour le blog je me suis interrogée justement plus par rapport au respect de mes lecteurs et au fait qu’ils viennent régulièrement par ici en vain, mais c’est vrai que j’ai du mal à tout fermer comme ça, peut-être que j’ai encore des choses à dire finalement ! Et merci pour les bisous à maman, tu en feras autant pour la tienne cette semaine !

@Lolo : Bon, toi non plus tu ne peux pas participer, en fait la plupart de mes lecteurs sont déjà au courant, je suis trop bavarde ! Tu es un exemple pour moi, ô grand maître Lolo qui s’est construit tout seul dans la vie professionnelle et qui s’en sort très bien, alors même si ma croissance n’était qu’à un chiffre ça me plairait déjà beaucoup, mais par-dessus tout c’est le fait de faire enfin quelque chose qui me plait qui m’attire dans cette nouvelle aventure. Ah, et mauruuru, c’est bien ça ?

@(…)vieux rouge : Pour ce qui est de fermer ou laisser ouvert, pour le moment je laisse comme ça et si je vois que je n’ai plus du tout d’inspiration par ici je penserai à m’éclipser. Hmmmm, « continuer sur papier ce que (j’ai) commencé sur gmail ? », qu’entends-tu par là ? S’il s’agit de l’écriture, non je n’en fais pas mon gagne pain mais toujours un loisir-passion-plaisir sans revenus ! Rares sont les élus à pouvoir vivre de leur plume malheureusement.

gael a dit…

Alors alors .....
Déjà : non ne ferme pas ! (quoique, tu feras bien ce que tu voudras ;) ) tu est une des rares parmi les "anciens" que j'ai connu à être encore là ....et comme je n'ai pas la chance de te connaitre "en dehors" je crains de ne plus avoir de tes nouvelles ...
pour ce qui est du vert pomme et du violet, tu m'as fais sourire car ce sont exactement les couleurs de la chambre de mon fils chéri !!!!

Pour ce qui est de ta "2ème entreprise" j'avoue ne pas savoir .... je dirais qq chose en rapport avec l'écriture mais ..... je donne ma langue au chat !

à bientôt je l'espère et félicitations :)

Zaile a dit…

Bon c'est pas soutenable tout ce suspens !!! Je n'ai aucune idée ! Je te verrai bien free-lance dans un truc qui aurait à voir avec le graphisme, la publicité...le design ???

Bravo pour la publication ! on pourra en savoir un peu plus ou bien ? Pour ma part j'ai eu l'occasion d'entendre mon texte dit par une comédienne et je n'ai pas du tout aimé son parti-pris...par contre j'ai eu l'occasion de lire le mien et là, j'avoue, je me suis régalée...mais j'ai tendance à lire mes textes à voix haute lorsque je les écrit. En tout cas tiens-nous au courant de tes aventures de plume et d'or et good luck !

MissTortue a dit…

Bonne chance pour ton projet...

Alors si je laisse vagabonder mon imagination d'après le peu que je sais de toi, je pourrais envisager une fabrique de papier...du genre de ceux sur lequel on laisse glisser de beaux stylos à encre violette.
Ou alors, des stylos, des modèles rares qui savent inventer des histoires...

J'ai bon? un peu ?

CarrieB a dit…

@gael : J’ignorais que c’étaient les couleurs de la chambre de ton fils, mais je dois avoir bon goût alors ;-) Et pour mon entreprise, étrangement ça ne concerne pas essentiellement l’écriture, peut-être que j’aurai l’occasion d’y écrire un peu, mais ça n’est pas l’élément central !

@zaile : C’est bien du free-lance, et bien que le graphisme et le design soient loin d’être ma spécialité, tu chauffes, tu chauffes…Et pour la publication, c’est en cours et si tu te souviens de mon vrai nom tu devrais bientôt pouvoir la trouver ! J’ai hâte d’assister à la soirée lecture par des comédiens et de confronter leur interprétation à la mienne, ce doit être très instructif, et je ne pense pas être déçue parce que le texte est tellement balisé que la liberté est relativement limitée ;-) Je n’ai jamais lu aucun de mes textes à voix haute, il faudra peut-être que j’essaie un jour ! En tous cas merci pour tes encouragements.

@MissTortue : Merci ! Une fabrique de papier ou de stylos ? C’est une bonne idée, mais ça nécessite trop d’investissements malheureusement, parce que la mini-fabrique de papier recyclé de Nature et Découvertes ne me permet pas un grand rendement ;-) Donc non, pas bon, désolée, mais ça correspondrait effectivement assez à ma personnalité.

Pema a dit…

oh zut un jeu ou je peux pas jouer...
quoique, juste pour le fun:
gouteuse de bombecs
testeuse de vtt
consoleuse de petits bobos
essayeuse de robes à pois
acheteuse de vêtements pour hommes trop pressés...
héhé!

richard a dit…

Continuons à maintenir le lien...
Bon courage à ta petite entreprise

sapiens a dit…

C'est très malpoli de venir parler de soi chez les autres. Certes. Juste qu'en lisant cette note, je me revoyais également à cette traversée de la trentaine vers mes 34 (l'homme s'en rend compte plus tard, étant décalé de naissance). Alors j'approche de l'autre dizaine et reprends l'écriture, reviens ici également. Et te souhaite bonne chance. Pour tout.

CarrieB a dit…

@Pema : Ben non tu ne peux pas jouer, dommage ! Mais toutes tes propositions sont bonnes, tu commences à bien me connaître maintenant ! Et félicitations à Monsieur en passant ;-)

@richard : Merci de tes encouragements, j’en ai bien besoin en ce moment justement !

@Sapiens : Non ce n’est pas malpoli, au contraire ça me fait plaisir de lire d’autres expériences de vie, l’interactivité du blog est faite pour ça, j’aime cette idée d’échange. J’ai presque hâte maintenant d’être à la prochaine dizaine, je me dis que tout ne pourra qu’aller mieux alors. Merci de ton soutien.

madame de K a dit…

Je croyais avoir laissé un mot ici et je vois que non... Mamy de K yoyotte de la touffe ;-D
Et pour l'entreprise, ça serait pas conseil aux demandeurs d'emploi des fois ?...

Mémère Cendrillon a dit…

Pleins de bonnes choses pour cette nouvelle entreprise ! je reviendrai lire mes réponses prochainement !

madame de K a dit…

Je reviens régulièrement pour voir si on a enfin la réponse à cette question lancinante : qu'est-ce qui peut bien pousser une feignasse de femme au foyer (voir là : http://aboutthirty.blogspot.com/2009/03/ma-petite-entreprise.html) à reprendre le joug ?
Ben pas de réponse... ou alors c'est que tu travailles déjà tellement que tu as plus le temps de revenir nous voir :-(

CarrieB a dit…

@madame2 : Alors comme ça tu yoyottes de la touffe ? J’aime bien cette expression ! Eh non l’entreprise n’est pas du conseil aux demandeurs d’emploi, ce serait sans doute déplacé ;-), mais la réponse est plus bas !

@Mémère Cendrillon : Merci pour tes souhaits, tout est en cours, lentement mais sûrement, et j’espère que tout va bien se passer !

@madame2Kbis : Alors la feignasse de femme au foyer est désormais…consultante en marketing et communication, à destination des TPE et PME/PMI locales ! La voilà ta réponse ! Mais effectivement la préparation de mes outils de communication, et notamment mon site internet, m’ont pris pas mal de temps, mais je viens toujours vous lire en secret !

féekabossée a dit…

Haaaan !
Spice de cachotière ! (oui bon d'accord, y'a bien longtemps que je n'étais point venue, mais pareil, du mal à aller sur mon blog depuis quelque temps, mais pas envie de le fermer pour autant, alors de temps à autre je balade sur ceux des copains et je découvre ta nouvelle petite entreprise à qui je souhaite forcément longue vie !
Je te trouve bien courageuse en tout cas, moi je ne me lancerai plus à mon compte, bouuuuh !
Bon courage ma grande et des bisous plein.

Chris d'Ego a dit…

bonne chance Carrie! j'ai créé l'a même activité il y a 1 an et j'ai le bonheur tous les mois de déclarer ma TVA, c'est bon signe!!!