20 janvier 2007

La petite souris s'habille en Dora

Un soir de la semaine, à la sortie de l’école, ma fille m’attendait avec un petit sourire qui dissimulait à peine une grande nouvelle.
Ca y est, elle allait enfin être une «grande», une vraie, une tatouée (mais à la décalcomanie alors, faut quand même pas exagérer) : une dent d’adulte poussait une dent de lait hors de ses gonds.
Ca tombe plutôt bien parce qu’en ce moment à la maternelle grande section du quartier c’est le top de la mode les trous dans la dentition, et chaque enfant guette fébrilement le moindre tressaillement des incisives.
Alors en attendant on fait des concours de slip pour passer le temps, oui, le summum de la fun attitude est d’avoir un slip original, voire griffé Bambi ou Cendrillon.
C’est là aussi que commence le troc, les échanges de fèves Titeuf contre des autocollants Diddle, de barrettes (qui n’ont rien d’illégal) contre des bracelets de princesse.
Le marketing est passé par là, mais uniquement pour répondre à un besoin créé de toutes pièces par et pour des mamans baignées dans la culture des marques et de la fashion attitude, entraînant dans leur sillon celles qui ne s’y intéressaient pas spécialement, mais qui souvent doivent s’y résoudre sous la pression des petits qui ne veulent pas être «différents».
Rien de très nouveau à cela, si ce n’est l’apparition plus précoce des symptômes, et la multiplication impressionnante de nouvelles occasions de se faire offrir le dernier accessoire à la mode.
Pour la plupart des filles, donc, tout ce qui est rose ou à paillettes a la cote, et les princesses Disney n’ont plus à faire leurs preuves, tout comme la plus toute jeune Barbie ou la petite Charlotte aux fraises, qui fait son grand come back.
Les petits animaux gentils, poneys, oursons ou chiots, sont déclinés à l’infini du porte-clés (confie-t-on des clés à un enfant de 5 ans ?) au scooter électrique (qui n’ira jamais plus loin que sur la terrasse ou le balcon, au mieux).
Dora l’Exploratrice a apporté une note instructive à l’ensemble, rassurant un peu les parents en donnant un peu de profondeur aux héroïnes de nos bambines.
Plus tard, Witch, Winx et Totally Spies leur donneront l’image de femmes indépendantes et sûres d’elles, collant parfaitement à l’image communément admise de la femme de ce début de siècle, celle qui réussit tout toute seule sans qu’on l’aide, celle qui assume tout et qui a « même pas mal ».
Du côté des garçons, les superhéros font toujours recette, à coups de Spider-Bat-Super-Men, et on en invente encore des plus musclés au cas où un gamin n’y trouverait pas son compte.
Diego, l’équivalent masculin de Dora, intégrant une note exotique et pédagogique, rejoint les sympathiques Winnie et Oui-oui, dont le succès ne se dément pas, dans le cœur des tous petits.
Suivront Titeuf ou encore Kid Paddle, des petits garçons pas politiquement corrects mais résolument «trop cool», auxquels s’identifier facilement, et nous les perdrons ensuite définitivement entre Pokemon et Yu-Gi-Oh, lorsque les noms japonais, les règles étranges et les histoires incompréhensibles auront raison de notre mémoire et de notre logique d’adulte.
Tous les évènements sont bons à être fêtés et récompensés, et à faire la part belle à tous les produits dérivés des héros de nos enfants.
Après c’est aux adultes de faire la part des choses, et à moi de me dire que si j’ai survécu à mon époque en ne possédant ni vêtement ni babiole de marque et en n’ayant de cadeau qu’à noël et éventuellement mon anniversaire, je ne devrais pas avoir de raison de m’inquiéter pour ma progéniture, qui fera de même sans en être traumatisée.
Quel rapport avec la dent de ma fille ?
Elle est tombée, ou plutôt elle s’est incrustée dans une pomme croquée de bon cœur. L’enthousiasme de l’intéressée m’a paru légèrement démesuré, mais soit, c’est un passage important qu’il faut marquer comme il se doit.
Nous avons donc procédé au rite initiatique de la mise sous l’oreiller de la « dent de bébé », en attendant que la petite souris passe l’échanger pendant la nuit.
Au matin, avec fébrilité elle soulève son oreiller et découvre avec joie une scintillante pièce de 2 euros en lieu et place de sa quenotte.
Mais elle continue à chercher encore, soulève de nouveau l’oreiller, la couette, regarde sous le lit…quoi ?
« - Mais où est mon jouet ?
- Quel jouet ???
- Celui que la petite souris m’a apporté !
- Et depuis quand la petite souris apporte des jouets ?
- Ben depuis que ma copine C a eu un château de Barbie et ma copine L de la pâte à modeler princesses !
- ??? … Et comment une petite souris peut porter tout ça sur elle et cacher ça sous un oreiller ?
- ???…mais je l’adore ma pièce, elle est trop belle… »
Heureusement qu’il y a un peu de bon sens dans la crédulité enfantine, si même la petite souris s’habille en Dora…

32 commentaires:

LOLO TAHITI a dit…

Je crois qu'il y a anguille sous oreiller et que le marchand de sable a racheté le jouet de la petite souris contre une pièce de 2 euros...

Enfin... c'est une hypothèse mais il faudrait ouvrir une enquête !

Muse a dit…

Tout un monde qu'il va falloir que je surveille de près si je ne veux pas décrocher de ce moment d'insouciance et de vérité au risque d'être dépassée;faut éviter les inévitables "t'es plus dans l'coup,mémé" non?

shygefe a dit…

Moi ce qui m'inquiète c'est ce "toujours plus" de certains parents ça devient du n'importe quoi !
J'me dépêche de faire un p'tit tour sur les blogs de mes cops avant que mon PC plante.... s'en va à la clinique se refaire une santé demain !
Bisous

Stéf a dit…

Ahhh ça y est, la p'tite miss a perdu sa 1ère dent !! wahouuu... FELICITATIONS !!

Omo-Erectus a dit…

Une souris??? Ai-je bien lu? C'est bien une souris chez vous qui subtilise les dents des adorables petites filles?

J'ai une telle peur des souris. J'en tremble rien qu'à y penser. N'allez surtout pas me dire que le département des dents des petits garçons est assuré par des rats!

Bref, ici, côté gauche de l'Atlantique, c'est une fée, la "Fée des dents", qui assume la responsabilité étatique des dents perdues et converties en dollars. Avouez qu'une fée, c'est plus joli qu'un rongeur.

Et pas une féékabossée!!!

Et malheureusement, le genre de fée qui disparait trop tôt dans l'imaginaire des enfants (contrairement aux souris...)

Stéf a dit…

On aura quand même bientôt tout vu... la p'tite souris qui amène des cadeaux maintenant... non mais j'te jure !!

alexia a dit…

Les enfants ont tendance à adapter les mythes un peu à leur guise, ca doit être un moyen de tester la crédibilité de l'histoire auprès des parents...si finalement la petite souris amène des sous ET un cadeau, c'est qu'elle a une grande flexibilité et qu'on peu lui demander ce qu'on veut!Imagine ce que dans 10 ans, les enfants vont exiger à la tombée de la première dent; une bagnole?!;)
Ce post m'a ému, ma petite princesse vient de perdre sa première quenotte, snif:(

CarrieB a dit…

@lolo : Si le marchand de sable s'y met aussi, on ne va pas s'en sortir! L'enquête est ouverte...

@muse : Pas toujours facile de rester dans le coup, mais ils ne nous en veulent jamais pour ça.

@shygefe : C'est l'escalade des cadeaux à tout va et les enfants finissent par être blasés.
En plus quand les parents sont séparés, souvent c'est double escalade!
J'espère que l'hospitalisation ne sera pas longue...

@stef : Eh oui, ça y est, et encore un petit coup de vieux au passage pour moi

@omo-erectus : Je savais effectivement qu'outre-Atlantique c'est la fée des dents qui se construit un beau palais avec les dents des enfants, mais ici c'est bien une petite souris toute gentille et toute mignonne qui gère la logistique des dents des filles et des garçons.
Et un secret : pas besoin d'avoir peur, elle n'opère que la nuit, quand les petits dorment profondément, et ne s'attarde pas.

@stef : Oui, j'ai eu du mal à m'en remettre moi aussi, ça devient du grand n'importe quoi!

CarrieB a dit…

@alexia : Quand les soeurettes postent en même temps...
Ta petite princesse devient une grande fille, et quand elle aura son bac c'est à sa marraine préférée qu'elle demandera une voiture ;-)

a dit…

Vaste question que celle de la consommation... même si ce n'est pas de mes gamins dont je m'occupe, j'espère leur transmettre au moins un peu (pas facile de passer derrière des parents qui ne communiquent que par les cadeaux)... le goût de la simplicité et du naturel. D'ailleurs ils n'ont jamais été aussi contents que d'aller regarder les étoiles dans un champs ;-)

sardine a dit…

Si la petite souris apporte un château je n'ose même pas imaginer ce que ta fille a commandé au père noël...à la limite ça fiche la trouille les gosses...;-)

MissQ a dit…

héhé délire ce sujet !

alors reine de la conso que je suis ... mon fils n'a pas de mal à avoir de "boxer" (ben ouais c'est plus "in" que les slips) à l'éfigie de tigrou, spider man, et autres super-héros sans compter sur les autres accessoires ... d'ailleurs il y a peu j'ai commandé sur vente -privée le déguisement de Batman et la panoplie Power Rangers, juste parce que le tout m'a couté 15 € et que je sais que mon loulou va adoré !
Pour ce qui est de la petite souris, j'ai jamais eu de sous mais des petites attentions, je me souviens surtout d'un kit de maquillage à l'éffigie de 2 angelots ... j'en étais raide dingue ;o))

N'empêche le coup de la souris qui apporte un chateau, c'est quand même un peu gros quand même

kiss de la victime de la mode ...

lol a dit…

mais moi ça me fait peur les comportements de ces gosses. Comment tu fais pour que tes enfants ne suivent ça sans qu'ils aient l'air d'être exclu ou de ne pas être comme les autres ?

CarrieB a dit…

@pô : Ils reviennent d'ailleurs souvent d'eux-mêmes aux choses simples, il suffit de regarder leurs jeux quotidiens, d'un ballon, de dessins ou d'une simple boîte en carton ils arrivent à créer mille univers différents!

@sardine : Elle avait commandé un château, pour faire comme les copines. Elle n'a pas eu de château, mais n'en veut pas au père-noël pour autant.
Moi c'est plus certains parents qui me fichent la trouille!

@missq : Leur faire plaisir, oui, mais se fixer des limites et leur fixer des limites c'est important.
Moi la petite souris elle m'apportait une pièce de 5 francs, un vrai trésor parce que c'était la plus grosse des pièces.

@lol : Je contourne le problème, elle porte du rose ou du violet si c'est ce qu'elle souhaite vraiment, mais sans l'étiquette ou le transfert qui rend le vêtement 3 fois plus cher, et elle ne s'en porte pas plus mal, bien au contraire!
Elle est si attachante qu'elle n'a pas besoin de tout ça pour se faire des amies et c'est tant mieux.

frisson a dit…

Je trouve que tu as assuré à mort. Les enfants acceptent tout, pourvu que ce soit logique. Après, imagine le débat entre ta fille et ses coupines : pfff c'est pas la souris qui amène les cadeaux, trop gros, comment veux-tu qu'elle les monte sur le lit ? - Une grue ? - Tsss, n'importe quoi.

alexia a dit…

Il faut dire aux parents qu'acheter des vêtements de marque aux enfants ne reflète pas leur statut social. C'est pas le logo qui fait que 2 enfants sympatisent, ma filleule est si attachante et si charmante que même ses dents en tombe!

lunelô a dit…

je me souviens bien de mon arriere grand mere me parlant du soleil liquide qu'elle avait la chance de recevoir a noël (des oranges...) deja il y a 20 ans, ça me laissait presque indifferente hormis m'interroger sur ce que representait une orange à son époque... Mais si on racontait ça aujourd'hui?! Je crois que ça laisserait les mômichons encore plus froids...
Je ne peux même pas me dire que c'est la lutte des classes réinventé dans les cours d'écoles: favorisés pourris contre petits démunis car j'ai bien observé l'escalade avec mon frangin de 10 ans mon cadet...Il a été gâté pourri... On vivait dans un quartier avec beaucoup d'enfants de son âge CSP pas vraiment +++ "mais tu comprends, on veut pas qu'il y ait de différence avec ses petits copains". CCL: Aujourd'hui, il n'a pas ce qu'on pourrait appeler le sens des valeurs...Je crois que c'est un truc bien triste de ne plus pouvoir observer à loisir la capacité d'émerveillement d'enfants, élevés au tout consommable/exigeable... Blasés avant l'heure... Heureusement que ta ch'tite garde (kanmême) le sens des "réalités" ;-)

Figueres a dit…

Ma petite fille a perdu sa première dent chez nous. Et la souris est passée cette nuit-là... Et puis, le lendemain, lors que la petite est retournée chez elle, la souris est encore repassée en lui apportant une nouvelle pièce!
Je me demande si la petite souris est vraiement très gentille... ou simplément qu'elle n'a pas de mémoire...

roussepoule a dit…

Ben moi je la zappe la souris, mais c'est juste parce que mes gosses ne perdent jamais leurs dents, c'est le dentiste qui les arrachent.
Bon je pourrais faire l'effort de ramener la dent pleine de sang, la laver et la mettre sous l'oreiller.
Mais j'y pense jamais!!

CarrieB a dit…

@frisson : J’ai dit ce qui me passait par la tête en fait, je n’ai pas trop réfléchi, mais effectivement la logique est imparable et reste un bon argument pour convaincre les enfants, même dans un contexte hors du commun !

@alexia : Oui et étrangement ça ne le reflète pas, il y en a qui se privent de tout pour acheter ces marques à leurs enfants.
Mais que veux-tu, beaucoup de parents culpabilisent (à tort) parce qu’ils travaillent et consacrent peu de temps à leurs enfants, alors si c’est pour qu’en plus ils soient « différents »…

@lunelô : Moi ça n’est pas si loin de moi, ma maman avait encore des oranges à noël et cette histoire m’a étrangement marquée !
Ca la rendait plus heureuse que bien des petits qui reçoivent la nouvelle console vidéo au bout du 20ème paquet ouvert.
Même si les enfants trouvent ça ringard c’est toujours bon de leur rappeler quelle chance ils ont, et de leur apprendre à relativiser leurs grands soucis quotidiens !

@figueres : Ca me fait penser à ma belle-mère, qui n’a rien voulu entendre et a absolument voulu remettre en main propre les cadeaux de mes enfants le 24/12 à midi, alors que le père-noël n’était pas sensé être passé !
C’est sur des histoires d’ego comme ça qu’on brise inutilement des rêves.

@ma rousse : Et si tu demandais les pièces à ton dentiste la prochaine fois ? Après tout la petite souris à dû lui en laisser pour vous en échange de toutes ces dents !

elgreco a dit…

jE M'EXUSE A NOUVEAU

stefie a dit…

Je trouve ça triste tous ces enfants qui ont tout et tout de suite... Ils ne profitent plus de rien. Les deux parents travaillent et pensent compenser leur absence avec des cadeaux... Alors que rien ne vaut leur amour.

Astrolabe a dit…

Bien lire svp:


"m'excuse"!

Figueres a dit…

Le rêve de ma petite fille n'a jamais été brisé, car c'est elle même qui, naturellement avait voulu déposer encore sa petite dent sous l'oreiller une deuxième fois.
Et la souris aurait bien ne pas pu passer une deuxième fois, mais ici il n'y avait aucune "histoire d'égo", simplement le désir de lui faire encore plaisir...

CarrieB a dit…

@el greco/astrolabe : La curiosité est un vilain défaut!

@stefie : Oui, rien ne compense l'amour des parents, même les plus beaux cadeaux du monde.

@figueres : Et les fois suivantes elle doit logiquement trouver légitime que la souris passe désormais aux 2 endroits!
C'est justement ça l'escalade dont je parle, ça part toujours d'une bonne intention des parents, qui veulent faire toujours davantage plaisir à leur enfant.
Mais recevoir un cadeau chaque jour sans raison leur ferait aussi plaisir, doit-on le faire pour autant?

Misstortue a dit…

Concernant les dents - et leur chute - il nous arrive souvent à nous z'ôtres les maîkkkresses, de devoir calmer les ardeurs d'un marmot qui tente d'accélérer la chute de sa quenotte (pour faire comme les copains) par l'usage sur ses gencives d'une pointe de crayon de mine (par exemple)...

Sinon, je suis fort déçue...

alors comme ça, la petite souris n'existerait pas???

...ma théorie est plutôt qu'elle fait grêve pour éviter le dépôt de bilan que provoqueraient tous les "vieux gens" ...

ben voui, j'm'explique: papy tortue, pour ne citer que lui, enlevait ses dents tous les soirs (et les remettait le matin)...vous imaginez combien ça aurait pu lui coûter à la pauvre souris si elle n'avait pas cessé ses activités professionnelles???


oui, je sais, je suis ignoble...
;-p

feekabossee a dit…

en fait je crois que tout dépend de notre attitude à nous parents, si nos lilous ne nous voient pas dépenser bêtement dans le superficiel ,le logo top mode et le dernier truc tendance qui fait bien quelques mois eet ressemble en réalité à une serpillère ,ils sont pas chiants ... enfin je crois pas, mon grand me réclame de temps en temps des baskets Ni*e, même si il a bien compris que ça ne le ferait pas courir plus vite ,il tente, c'est de bonne guerre ... du coup la seule fois où il en a eut pour un anniv c'était comme un trésor et pas un achat banal !! c'est ce qui me plait dans ses yeux , voir qu'à 10 ans il a pigé que rien n'est du et que le paraitre n'a jamais élevé l'âme !! pourvu qu'ça dure comme dirait l'autre .....

elgreco a dit…

Juste un petit bonjour...

Bonsoir!

@+sur mes rivages...

CarrieB a dit…

@Misstortue : C’est clair que tu dois en voir des jolis sourires édentés, miss maîtresse, et ta théorie tient la route, la petite souris a dû déposer le bilan !

@ma fée : Il y a l’influence parentale, bien sûr, mais aussi celle des copains, de la télé, de la société. Et puis on peut être bien habillé sans passer par les marques, être « dans le coup » sans se ruiner, survivre sans console vidéo, l’essentiel étant de transmettre certaines valeurs sans traumatiser nos enfants.
Pourvu que ça dure, oui !

@el greco : Bonjour bonsoir à toi aussi !

kundun a dit…

difficile de demander à un enfant de s'habiller sans marque si les parents sont des sponsors ambulant..cela dit la sourie, depuis le temps qu'elle a son busines, c'est multinationnale qu'elle doit gérer parce que mes queunottes c'est aussi elle qui les a.
M'enfin, on en ai pas encore à voir les minots se péter les dents à coups de marteaux pour augmenter leur capital, c'est déjà ça.
Très content de découvrir tes pages,je poursuis donc mes lectures, merci.

elgreco a dit…

un petit bonsoir @mical

el greco

Anonyme a dit…

Qui ne connait pas Dora l'exploratrice ? Quand on a une petite fille dans son entourage on est obligé de la connaître. En effet, il a biensur le jeu, jouet ou la poupée à l'effigie de Dora l'exploratrice mais ce n'est pas tout. Il y a aussi le vetement, le vélo, le livre mais encore plus étonnant le lit d'appoint. En fin de compte, il existe toute une gamme de jeu et jouet vetements mais attention Noel approche et la rupture de stock se profile. Alors visitez dès aujourd'hui une boutique qui propose jeu et jouet Dora l'exploratrice afin de faire votre choix pour qu'une fille soit heureuse le jour de Noel boutique des toons http://toutoons.blogoshop.com