20 août 2006

Monologue de la maman X

Bon, 15h30, la sieste des enfants est finie.
C’est parti pour la plage !
Enfin, c’est parti : avant il faut quand même préparer deux-trois petites choses…
Par quoi on commence ?
Les maillots de bain, oui, évidemment : il faut les enfiler avant d’y aller, comme ça c’est fait.
Ah, mais avant de mettre les maillots, un passage aux toilettes pour ne pas avoir à faire face au « mamaaaaan, j’ai fait PIPI DANS L’EAUUUU » de l’autre jour.
Ensuite, un short et un T-Shirt par dessus la couche de bain pour le petit, une robe pour la grande, quelque chose qui va vite à enlever.
Les casquettes, les lunettes de soleil et les sandales, indispensables.
Ne pas oublier un slip et une couche de rechange pour le retour.
Ca y est, vestimentairement, c’est bon.
Deux grandes serviettes pour poser sur le sable, et deux autres pour l’essuyage, ça devrait aller.
Sauf que ça prend plein de place.
Qu’est-ce que je vais en faire ?
Un grand sac plastique, comme ça même mouillées je pourrai les ranger après, bonne idée.
Ah, et le parasol, encombrant mais pas superflu à condition qu’il n’y ait pas trop de vent, son ennemi juré.
Un coup d’œil dehors…non, une légère brise, ça marche.
Un sac isotherme, dans lequel je vais mettre un paquet de mouchoirs (ça sert toujours), des lingettes (idem), la crème solaire que j’appliquerai sur place, des compotes à boire et des brioches pour le goûter, et une grosse bouteille d’eau parce que s’hydrater souvent c’est important.
Un peu de monnaie au cas où l’envie d’un beignet me prenne irrésistiblement, l’appareil photo pour immortaliser les plus beaux moments, et un peu de lecture au cas où.
Il y a aussi les grandes épuisettes pour aller pêcher dans les rochers, qu’on va mettre avec le parasol dans une main.
Oh mon Dieu, j’allais oublier les jouets de plage !
Alors, seaux, pelles, râteaux, emporte-pièces, et tout ce qui me tombe sous la main en double, même si je sais que fatalement ils se battront pour avoir la pelle verte, alors que la rouge est très jolie aussi.
Bon, 16h30, on n’est toujours pas partis et c’est l’heure du goûter.
On retourne aux toilettes parce qu’entre temps on a bu quand même, et je donnerai le goûter en route pour gagner du temps.
Après tout, la plage n’est qu’à 300 mètres à pied.
La poussette est chargée, les bras aussi, on peut sortir du camping.
17 heures : Arrivée à la plage en comptant un arrêt pour jeter un œil à une boutique de jeux de plage et un autre pour l’achat de viennoiseries complémentaires au goûter.
Installation du campement et tentative de gestion de l’empressement des enfants à aller se baigner, habillés ou non.
Tartinage de crème solaire bleue sur la moindre parcelle visible de leur peau et diverses recommandations d’usage.
Une baignade, un château de sable et…il est déjà 18h30 !
Allez, on remballe tout parce qu’après il faudra encore rincer et étendre tout ça, donner les douches et préparer le repas.
Ah, les vacances…

14 commentaires:

LOLO TAHITI a dit…

D'abord je suis preum's, c'est un honneur.
ça c'est fait...
Heureux de te retrouver Carrie, pauvre Maman X...
Mais que fait Papa Y ???
Mais que fait la police ?
Sinon il y a un docteur à Los Angeles, d'origine idienne, le Dr Yassim Raboush Keshquetufoush, phD, qui est spécialiste en greffe de bras. Je l'appelle et je vois ce qu'il peut faire pour toi. Visiblement, il faut t'en rajouter un certain nombre pour que tu ressembles à cette divinité indienne de la guerre, Fishnou, qui avait je ne sais combien de bras. A moins que ce soit Brama, la déesse de la guerre.
Oui c'est ça, Brama : la guerre et Fishnou la paix !
Bisous et bonne rentrée... courage...

féekabossée a dit…

oh purée ayé ça m'a fatigué !! et toi t'as pensé au dernier Lévy en tête de gondole à carrouf ( tu sais celui special plage !!) et la crème solaire que ton cheri te tartine amoureusement ?????
bon t'es rentrée en fait , donc plus aucun interêt mon propos ....pfff pas grave , tu t'en souviendra l'an prochain !!

Sainte Ango a dit…

Le principal étant de pas partir sans les enfants :op

stefie a dit…

Oué ou mieux, de faire partir les enfants avec leur père et de s'offrir une séance bronzette sur la terrasse !
Bizarre, moi quand je partais me baigner c'était livre, serviette pissétou :op

anne-laure a dit…

et la version bretonne ?
une fois arrivés, deshabillés, crêmés, les petites gouttes qui se transforment fissa en pluie d'orage torentielle.alors qu'à 15h30 il faisait grand beau évidemmment !
donc remballage dare dare de tout le bazar dans les sacs (pas forcément les bons) et arrivée trempés à tordre à l'abri au bout d'une demie-heure !!! les enfants marchant encore moins vite mouillés et mes mains encore + encombrées.

Stéf a dit…

Contente de te voir de retour... Ahhhh les vacances... repos, vous avez dit ??!!! Mais qui se repose vraiment en vacances ???? Pas les mamans, ça c'est sur... (à moins d'abandonner homme et enfants et de se faire la belle ;) :D)

C'est moi a dit…

L'autre version bretonne, c'est que le ciel est gris et qu'on y va quand même et puis finalement le soleil arrive et mince on a oublié la crème ! En plus cette année, c'était plus simple le parasol est resté dans le coffre ! Moi, j'ai en plus découvert les joies du trampoline. "Papa t'as pas des euros ?"

richard a dit…

le précédent message était de l'ami de Dora qui s'emmêle les pinceaux entre ses multiples identités (bientôt l'asile)

CarrieB a dit…

@lolo : Si j'ai dit maman X, c'est en pensant à toutes les mamans en vacances dont c'est la réalité quotidienne! En vrai il y a eu plein de bons moments aussi, j'en parlerai bientôt...

@ma fée : Je penserai au Lévy quand ils seront majeurs en fait ;-)

@sainte Ango : Ca, ça risque pas parce qu'ils ont le chic pour se rendre inoubliables!

@Stefie : Profite, profite, ton tour viendra...

@anne-laure : Ben même à la Méditerranée c'est arrivé cette semaine!

@Stef : On le fera un jour, on le fera, je te le dis

@richard : Voilà ce que c'est de jouer les caméléons, et les enfants pensent que les euros poussent dans les portefeuilles et que les distributeurs sont de gentilles machines qui crachent de l'argent sans contrepartie

LOLO TAHITI a dit…

Ok Carrie, moi aussi Papa Y c'était pour tous les papas en général qui glandent rien pendant que leur chérie s'occupe de tout.
J'attends le récit des bons moments...
L'ULM c'était trop dlaballe ?

Cookiemonster a dit…

Hihi, tu m'as fait rire.
Ca l'air trés stressant ces vacances avec les ptits monstres.
Mais bon, quand on aime ca compte même pas hein? Je veux des photos de château de sable! :D

barnabé a dit…

Oh zut, je dois tout revoir depuis le début sur l'éducation.
Moi, je dis: "c'est pas grave, tu feras pipi dans l'eau".





(je rigole.
Mais puisque je te dis que je rigole.)

roussepoule a dit…

T'es une bonne maman, sébien.
Mais tu sais ya les colonies aussi..

alexia a dit…

ben moi qui n'ai qu'un toutou c'est la même histoire quand on va se baigner: serviette, jouets, gateaux, gamelles, brosse, produit anti-tique, couverture pour ne pas mouiller tous les sièges de voiture...quelle expédition!il manquerait plus qu'on ai des jumeaux et là il faut louer un bus pour aller faire trempette;)