03 mars 2006

Même Angelina Jolie a 30 ans

Mon précédent article vous a fait déprimer ? Tant mieux, vous n’en apprécierez que plus celui-ci : après le récit du pire, voici le meilleur. Le Nutella après le Mutella du Lidl.
Contrairement à mes prévisions et allégations, la femme trentenaire est loin d’être finie.
Elle n’a plus l’insouciance naïve de la vingtaine mais pas encore les inquiétudes de la quarantaine.
Elle est presque mûre mais pas encore blette, pourrait-on dire, comme un fruit qui s’est patiemment gorgé d’eau et de soleil pour qu’au moment de la cueillette on ne résiste pas à le manger sur l’arbre tant il est appétissant.
Plus sérieusement, j’ai pu découvrir avec grand plaisir que la trentenaire plait plus que jamais, et touche une tranche d’âge masculine plus importante, de 7 à 77 ans mais pas pour les mêmes raisons…
Elle plait aux plus jeunes parce qu’elle représente pour eux une certaine idée de la femme femme, expérimentée mais pas encore de l’âge de leur mère, à ceux de son âge qui trouvent en elle une éventuelle mère-de-leurs-enfants-femme-maîtresse, et aux plus âgés parce qu’elle incarne leur jeunesse perdue sans être de l’âge de leurs enfants, tout en évitant le risque de détournement de mineur et en ayant un espoir d’engagement sérieux et désintéressé.
C’est l’âge ou elle fait ses choix en toute connaissance de cause, quand la vingtenaire touche à tout et que la quarantenaire sélectionne d’avantage sur des critères rationnels.
Elle connaît ses points forts et ses faiblesses et sait les utiliser à bon escient.
Pourquoi persiste-t-il alors des trentenaires célibataires (aussi appelées célibattantes) sans défaut apparent ?
Justement parce qu’elles en ont encore le choix, et que même si leur horloge biologique les travaille elles ne veulent pas s’engager avec le premier venu, pour peu qu’il soit physiquement acceptable, psychologiquement sain et légalement disponible.
La trentenaire sait ce qu’elle veut et peut encore se permettre d’y prétendre, pour résumer.
Elle a aussi acquis une certaine crédibilité : on ne lui rit plus au nez quand elle va à la banque contracter un crédit ou quand elle postule comme cadre-manager.
C’est son banquier qui l’appelle en s’excusant de déranger pour lui proposer des placements et l’employeur qui se dit que si elle est capable de gérer 1 homme, 2 enfants, une maison et un emploi il peut bien lui confier quelques personnes et gros dossiers dans son service.
Côté apparence, elle a trouvé son style, quel qu’il soit, et qu’il plaise ou non : elle ne se cherche plus, et n’essaie pas encore de se rajeunir au risque d’en paraître ridicule.
Elle ne se prend pas au sérieux, relativise et sait encore s’amuser tout en assumant ses responsabilités, certes plus ou moins difficilement les lendemains de fête, mais bon.
Elle sait apprécier et accepter les compliments, et qu’on est jamais mieux servi que par soi-même comme le prouve cet article.
Comment ça, c’est un autoportrait ? Que nenni, nous sommes toutes comme ça, hein les filles ?
Bon c’est sûr qu’il doit exister des exceptions, mais moi je n’en connais pas personnellement, hum, et finalement c’est plutôt sympa la trentaine vue sous cet angle, non ?
Parce que nous le valons bien…

7 commentaires:

Rod a dit…

J'aime la femme de 30 ans que tu es, la photo es superbe !!

alexia a dit…

on en reparlera quand j'aurais 30 ans;)et toutes mes dents!NA!
Ca veut donc dire que j'ai encore quelques années devant moi pour ne pas me prendre au sérieux et pour avoir droit à un crédit à la banque????

Stéf a dit…

Je confirme, comme Rod, je trouve la photo superbe et la femme aussi extra ;)) !!

Pour ce qui est de la trentaine, je suis tout à fait de ton avis ! Ca t'étonnes ?!! Hihihihi !!

Vive les trentenaires !!! Vive nous !!!

Youhouuuuuuuuu !!!

jorapon a dit…

merci pour ton message sur mon blog - étonnant que tu y ais pensé. j'aime bien ton blog. déprimant mais marrant a la fois.
une amie m'a dit il y a quelques jours: "bon, tu faites tes vingt ans maintenant - bientôt tu faiteras les 40. t'en es déjà à la moitié, tu sais...."
je viens d'avoir mes 20 ans, maintenant, j'ai un peu peur de me raprocher de la trentaine, et de la 40aine....
mais bon. on ne peut rien y faire, on devient tous vieux, donc on n'a pas le choix:
faut vivre sa vie et pouvoir dire un jour: c'était bien ce que j'ai fait (non, je ne regrettes rien...). on ne vit qu'une fois, non?

Babamam a dit…

J'aime me dire que je vais bientôt avoir 30 ans :-)

jid a dit…

et puis elle couche le 1er soir!!

CarrieB a dit…

Après rapide sondage, en général elle attend tout de même le 2ème soir : le 1er elle risquerait de passer pour une désespérée, et le 2ème elle doit le faire pour qu'il y ait un 3ème ;-)